Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


La garde Impériale et ses uniformes, par Y Martin

  1. 190,00 €

    Épuisé

État neuf
La Garde Impériale et ses Uniformes
par M. Yves MARTIN

624 pages
Format : 30 x 34 cm
Date de parution : 5 déc. 2007

Les uniformes de l'ex-Garde étaient remarquables par la noble simplicité de leurs dispositions, par le bon goût et la richesse de leurs ornements, par la beauté du drap, la variété et la régularité des tenues, et par un soin et une propreté inconnus jusqu'alors. (Perrot et Amoudru - Histoire de l'ex-Garde, 1821) Henry Boisselier fut un des plus prolifiques artistes militaires du 20e siècle. Né en 1881 et mort en 1959, il fut le contemporain des grands maîtres d'avant la Première Guerre mondiale. De la même génération que Pierre Bénigni, il travailla comme lui pour les publications du Commandant Bucquoy. Il réalisa ainsi des séries de cartes consacrées à l'infanterie du Premier Empire et des planches pour "Le Passepoil". Si son nom est peu connu aujourd'hui c'est que, en dehors de sa participation à ces publications et à quelques rares autres, il ne publia jamais vraiment d'ouvrages ou de séries à destination du plus grand public des amateurs et passionnés de la chose militaire. Comme pour tant d'autres, l'essentiel de sa production était réservé pour des collectionneurs privés qui lui passaient commande pour telle série ou étude consacrée à tel ou tel sujet. Il est vrai que l'éclectisme de Boisselier était grand, à la mesure de l'étendue de son savoir et aussi...de sa capacité de réalisation qui était, au dire de tous, restée phénoménale jusqu'à ses derniers jours. Boisselier a presque tout traité: armée française de l'ancien régime jusqu'à la drôle de guerre, mais aussi armées étrangères de toutes époques. Chercheur scrupuleux, ses planches font presque toujours mention des sources utilisées. Il fréquentait assidûment archives, bibliothèques, collections, ventes aux enchères etc.. Il connaissait tous les grands collectionneurs de son temps et correspondait aussi avec les autres artistes, français ou étrangers. Le Premier Empire était une de ses périodes de prédilection, et il y revenait fréquemment et toujours avec bonheur.

Ouvrage relié, dans son coffret inédit "à la française" , avec dorure à chaud.
624 pages en couleur imprimées sur un beau papier d'art, accompagnées d'un texte détaillé. 180 planches inédites de Boisselier, très riche en détails sur les unités militaires et leurs uniformes.

haut de page