Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Armures du Moyen Âge

Les armures représentent le symbole même du Moyen Âge dans notre imaginaire.
Les "fervêtus" sont l'aboutissement médiéval ultime de la lutte entre les moyens individuels de protection et ceux de destruction.
Nous vous vendons séparément bras et jambes, gorgerins, spalières, cubitières, bavières, pansières...et aussi quelques armures complètes.

- Au début du Moyen Âge, les protections individuelles sont essentiellement constituées de cottes de mailles et/ou de pièces de cuir plus ou moins matelassées. Ce type de protection est efficace surtout contre les coups de pointe, mais des coups violents destinés à briser les os étaient insuffisamment parés.
- Dans un premier temps vers le XIVème siècle, on a commencé à ajouter à la cotte de mailles des éléments en acier ou en cuir renforcé de bandes de métal.
Les résultats obtenus et la progression des techniques de forge ont conduit à remplacer progressivement les parties encore en cotte de maille par des parties en acier, jusqu'au moment où la cotte de maille a presque complètement disparu pour laisser la place au XV ème siècle à des armures "étanches" aux coups, type harnois blancs.
- Le fervêtu de l'époque devenait alors quasiment imperméable aux coups....et apparurent la poudre et les balles, et toutes ces belles et encombrantes protections devinrent inutiles, sauf pour nos musées où elles font rêver les petits...et leurs parents!



haut de page