Pensez à mettre à jour votre navigateur

Vous utilisez une version obsolète d'Internet Explorer. Bon nombre de sites Web ne prennent plus en charge Internet Explorer 6 et vous ne pourrez plus accéder à ces sites avant d'avoir effectué la mise à jour de votre navigateur.

Vous n'êtes pas sûr ?

Visitez la page de support Microsoft.

Ce site reste consultable mais de manière beaucoup moins optimale qu'avec un navigateur récent.

Utilitaires Menu Catalogue Avantages

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Le croiseur sous-marin Surcouf 1926- 1942

  1. 35,00 €

    Indisponible

Ce sous-marin «canonnier» a été le plus grand du monde. Sa réalisation difficile est racontée, ainsi que les essais, les croisières, les opérations de guerre, et jusqu’aux circonstances de sa disparition.


À la fin de la Première Guerre mondiale, la France décide de construire une flotte sous-marine importante, arme défensive à bon marché. S'appuyant sur les succès remportés par les U-Boote, en particulier ceux équipés de canons, elle envisage de construire des croiseurs sous-marins armés de deux canons de 203 mm. L'importance de l'artillerie impose un tonnage élevé qui fait du prototype, le Surcouf, le plus grand sous-marin du monde en son temps.

La réalisation de ce croiseur particulier pose de nombreux problèmes techniques. Toujours en cours d'amélioration, sa mise au point sera plus lente que prévue. À l'armistice de 1940, le Surcouf réussit à passer en Angleterre où il est réarmé par les FNFL. Après deux croisières en Atlantique et sa participation à l'opération de Saint-Pierre-et-Miquelon, il est expédié dans le Pacifique mais il disparait en route.

Ce livre rappelle les concepts, les projets, la construction, les essais, les croisières, les opérations de guerre, et jusqu'aux circonstances de la disparition du Surcouf, qui, jamais vraiment élucidées, sont éclairées ici d'un nouveau jour.

Format 21 x 27 cm, couverture souple, 160 pages, nombreuses illustrations.

haut de page