Logo AntikCostumeAntikCostume

Costumes, uniformes et accessoires pour la reconstitution historique et la collection

Découvrez EmpireCostume.com : notre site consacré à l'Empire

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Sabretache du Général Lasalle à la bataille de Stettin

  1. 870,00 €

    8 à 12 semaines de délai

    Commander

ANCIEN PRIX: 870 €. UNE SEULE A VENDRE
Copie de la sabretache de général de brigade de (De) Lasalle, le "Centaure " de la Grande Armée, représenté lors de la bataille de Stettin en 1808, par Antoine Jean Gros.
Ce tableau est visible actuellement au musée des Invalides.
A cette époque Lasalle, célèbre créateur de la "brigade infernale", n'est encore que général de brigade, d'où les 2 étoiles sur la sabretache.
La couleur de fond est un vert chasseur très sombre, qui est celui du 7ème hussard, un des 2 régiments composant la brigade infernale.

Cette sabretache donne une idée du luxe que pouvaient atteindre certains accessoires vestimentaires militaires sous l'Empire.
Le galon habituel présent en périphérie a été remplacé par une rangée de feuilles de chênes, 3 rangées de feuilles se succèdent en partie basse, un record!
Tout le pourtour est bordé de dents de loup, l'aigle central est superbement détaillé, les 2 étoiles sont les symboles du grade de général de brigade.
Lasalle fut une grande figure de la cavalerie sous l'Empire, sa disparition fut ressentie comme une immense perte par l'Empereur, qui envisageait de lui conférer le maréchalat, malgré ses frasques renouvelées.
Son destin ne lui permit pas de parvenir à cette consécration.. Son intervention a souvent changé le cours des batailles, après une bataille perdue, Napoléon a dit qu'il lui aurait fallu un Lasalle ce jour là.
Cavalier hors pair, il fut surnommé" Le Centaure" par ses contemporains. Il fut tué d'une balle en plein front, lors d'une charge héroïque à Wagram, en 1809.
Une des ses citations est restée célèbre: "Tout hussard qui n'est pas mort à 30 ans est un Jean foutre", il mourut néanmoins à 34 ans....
Il écrivit aussi à sa femme: "Mon coeur est à toi, mon sang à l'Empereur et ma vie à l'honneur".

haut de page