Logo AntikCostumeAntikCostume

Costumes, uniformes et accessoires pour la reconstitution historique et la collection

Découvrez EmpireCostume.com : notre site consacré à l'Empire

Javascript n'est pas activé !
Vous devez l'activer pour passer commande.

Recharger la page


Pelisse de général WWI, ayant appartenu au Général Reveilhac. Fourrure à restaurer, mais fournie, quelques trous.

  1. Nouveauté

    370,00 €

    En stock, expédié sous 24 à 72h

    Commander

Rare pelisse de général d'époque, témoignage du conflit le plus meurtrier de l'histoire de France.
La première image est celle de la pelisse dans son état actuel, les autres montrent l'état définitif recherché....à coudre vous même.

La fourrure d'époque a disparu, nous avons nettoyé cette pelisse et nous avons découpé de l'astrakan ancien pour restaurer cette veste....il y a près d'un an.
Recoudre la fourrure sur l'habit nous aurait pris beaucoup de temps, nous préférons vous proposer de le faire vous même et d'acquérir cette pièce historique, ayant appartenu à un personnage emblématique de la période pour un prix minoré, les éléments de culotte que vous pouvez entrevoir sur certaines photos ne sont pas inclus dans le prix, mais nous vous fournissons bien la fourrure, prédécoupée, prête à monter et du type utilisé sur les pelisses à cette époque, voir photos.

Provenance : Reveilhac Géraud François Gustave (1851 - 1937) Élevé de Saint-Cyr de 1869 à 1870, Promotion du 14 août 1870, Chef de Bataillon en 1889, Colonel en 1902, commandant le 2è Régiment d'Infanterie, à Granville, jusqu'en 1909, quand il est élevé au grade de Général de Brigade et Commandeur de la Légion d'honneur Pendant la première guerre mondiale, en 1915 il est à l'initiative de l'affaire des " caporaux de Souain ", pour avoir fait fusiller pour l'exemple en particulier la caporalTheophile Maupas. Sa veuve a mené un combat acharné pour obtenir la réhabilitation de son mari, combat qui a donné lieu à adaptation télévisuelle . Il a aussi été accusé d'avoir fait tiré sur une tranchée française et une attaque car les pertes admissibles n'étaient pas atteint. Ces faits sont notamment décrits dans " les sentiers de la gloire " de Stanley Kubrick (1975). Pourtant ces accusations qui ont été investigués après la guerre, n'ont jamais pour autant pu être prouvés et n'ont donné lieu à aucun procès. Il sera fait Général de division et Grand-Officier de la Légion d'honneur.

haut de page